Vous êtes ici

Autorité bancaire européenne (ABE)

L’ACPR est membre de l’Autorité bancaire européenne (ABE), une des trois autorités de surveillance du Système européen de surveillance financière.

L’Autorité bancaire européenne (ABE en français, ou EBA en anglais) a été créée le 1er janvier 2011 en prenant la succession du Comité européen des superviseurs bancaires (Committee of European Banking SupervisorsCEBS). Son siège est actuellement à Londres.

L'ABE est indépendante, mais rend compte au Parlement européen, au Conseil de l'Union européenne et à la Commission européenne. L’ABE fait partie du Système européen de surveillance financière.

Système européen de surveillance financière

Le Système européen de surveillance financière (SESF ou ESFS) comprend trois autorités de surveillance (AES) : l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF ou ESMA), l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP ou EIOPA) et l'Autorité bancaire européenne (ABE ou EBA)

 

Il comprend également le Comité européen du risque systémique (CERS ou ESRB), le Comité mixte des autorités européennes de surveillance, ainsi que les autorités nationales de surveillance.

Missions

L’ABE a pour principales missions :

  • d’améliorer le fonctionnement du marché intérieur en garantissant une surveillance et une règlementation appropriées, efficaces et harmonisées au niveau européen. À ce titre, la principale tâche de l'ABE est de contribuer, par l'adoption de normes techniques contraignantes et d'orientations, à la création d'un recueil réglementaire unique dans le secteur bancaire ;
  • de promouvoir la convergence des pratiques de surveillance, afin de garantir une application harmonisée des règles prudentielles.

Mis à jour le : 02/08/2017 11:10